w-IMG_4662-SMFidèle à ses principes de gestes simples et d’économie de moyens, Martine Camillieri, avec ce travail objets perdus, poursuit son exploration et sa réinterprétation du quotidien dans une attitude plus distanciée. Au lieu de se saisir de l’objet directement, elle propose ici un inventaire photographique des objets perdus tels qu’ils ont été trouvés ou mis en évidence par une main attentionnée. Poussant la logique de la non-intervention, ou presque de sa part, elle se limite à faire des prises de vue et cartographier là où d’autres ont déjà oeuvré.

True to her belief in simple gestures and minimal means, Martine Camillieri, through her work lost items, pursues her exploration and reinterpretation of daily life with a more detached attitude. Instead of using the object directly, she offers a photographic inventory of lost items, as she found them or placed in view by a well-meaning hand. Following through on the logic of her quasi non-intervention, she has limited her work to photographs and maps showing where others have already intervened.

lire la suite / read more